Terreur d’État anti-squat à Freiburg ! Solidarité !

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

Suite à la destruction militaire et matérielle du Kommando Rhino au quartier Vauban le mercredi 3 août au matin, la terreur d’État contre les anarchistes, autonomes et squats politiques s’intensifie durement à Freiburg.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1312505798.jpg

La nuit du mercredi 3 août au jeudi 4 août, le célèbre squat historique KTS a subi un raid d’une violence qu’il n’avait pas vu depuis une décennie :
vers minuit, il est signalé que des centaines de flics encerclent et cernent le quartier Vauban, empêchant tout « militant » typé trop autonome ou même marginal d’y accéder, de même que des barrages de police avec contrôles et fouilles pour tous les « suspects typés anarchistes » se sont implantés partout dans le centre-ville.
Cette stratégie de terreur est préventive à toute action commando ou toute tentative de manifestation suite à l’expulsion violente du Rhino.
6 camarades sont arrêtés sur le chemin du KTS.

1 heure du matin : au KTS, l’alarme est sonnée. Toute la BaslerStraße (grande route longeant le KTS) est bloquée par une vingtaine de fourgonnettes vertes de la police CRS et  noires de la BFE, ces « brigades noires » cagoulées, anciennes forces anti-terroristes de l’armée reconvertie en forces spéciales d’intervention de la police (notamment anti-émeute et anti-squat). Nous ne sommes alors qu’une vingtaine à l’intérieur. Même pas le temps de barricader les voies extérieures, on entend déjà les forces spéciales pénétrer le secteur : ils défoncent la porte arrière de sortie de secours en détruisant les charnières et ont pénétré dans les locaux du café au rez-de-chaussée. Nous avons tout juste eu le temps de nous barricader à l’intérieur au premier étage, en attente de leur intervention. Nous savons qu’ils veulent rentrer et nous arrêter même sans mandat de perquisition.
On voit le faisceau de leurs lampes torches balayer l’intérieur du bâtiment par les fenêtres.
Finalement, ils évacuent les lieux et une cinquantaine de camarades arrivent en renfort par la suite.

3 heures du matin, nouvelle alerte : deux camarades qui rentraient au KTS se sont fait courser par des flics jusqu’à la porte d’entrée principale du KTS qu’ils ont juste eu le temps de refermer derrière eux. Nous sortons mais ils sont déjà partis. Deux barricades sont érigées autour du KTS sur ses deux voies d’accès extérieures pour prévenir toute nouvelle attaque avec des équipes de veille qui se relaient.

Le lendemain, l’annonce est faite que le GartenStraße 19, squat culturel libertaire affilié au KTS, est officiellement menacé d’expulsion, soudainement et brutalement. Une manif de soutien au Rhino est annulée pour demain.

Les annonces des initiatives de résistance seront publiées sur LINKSUNTEN.INDYMEDIA.ORG

Contre la terreur d’État,
solidarité offensive pour tous les espaces autogérés d’ici et d’ailleurs !

Jeudi 4 août 2011.

 

lu sur le jura lib'

Publié dans Habiter le désert...

Commenter cet article