[San Fransisco] Émeutes après le meutre par la police d’un jeune de 19 ans n’ayant pas payé son billet d’autobus

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

 

Hier [16 juillet], des centaines de personnes enragés sont descendus dans les rues de San Francisco en réponse à l’assassinat d’un jeune homme de 19 ans par la SFPD dans le quartier Bayview. Il a été tué en se sauvant de la police après ne pas avoir payé son billet de transport MUNI. Immédiatement les gens dans Bayview ont répondu — confrontant la police, en criant au meurtre et lançant des bouteilles. À minuit, un autre groupe a lancé un appel à une manif de dernière minute contre la police. Environ 100 manifestants ont pris la rue et ont attaqué les guichets automatiques, les banques et une voiture de flics.


GUERRE AUX PORCS

Que cela nous plaise ou non, cette ville est une fucking zone de guerre. Pour la deuxième fois en autant de semaines, les policiers ont assassiné quelqu’un de sang froid. Hier, ils ont assassiné un jeune de 19 ans dans le district de Bayview. Pour le crime de ne pas payer son billet de bus à 2$, il a été exécuté par SFPD ; tiré dix fois devant une foule. Le 3 juillet la police BART répondant à un appel à propos d’un homme trop ivre pour rester debout, est arrivée au Civic Center Station et abattu Charles Hill une minute après leur arrivée. Son crime : être cassé et sans-abri dans une ville qui nous méprise.

Et ainsi, à quelques heures d’avoir été mis au courant de la dernière atrocité du SFPD, nous avons appelé à une manif contre la police dans le district de Mission. Environ 100 d’entre nous se sont réunis, enfilé des masques et marché vers le bas Saint-Valencia vers le poste de police de la Mission. Nous avons attaqué la voiture du premier porc qui s’approcha. Nous avons attaqué les guichets automatiques et une Wells Fargo aussi. Nous avons renversé des boîtes à journaux et des poubelles, les jetant dans les rues à la police antiémeute empiétant. Nous avons crié aux visages des porcs et les avons confrontés devant leur porte. Vers 1AM nous avions dispersés sans arrestations.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1311600716.png

Le 11 juillet 2011

Cette manif vient sur les talons de l’attaque de lundi [11 juillet] sur le système BART en réponse à l’assassinat de Charles Hill. Encore une fois, plus de 100 d’entre nous ont obstrué le système du BART, bloqué les trains, vandalisé les machines et mis le système ferroviaire hors service. Pour plus de trois heures BART a souffert des retards à l’échelle du système complet et la police BART a été forcée de fermer plusieurs stations à travers la ville. Après avoir été contraints de quitter le système, nous avons pris les rues dans une manif improvisée. Causant le chaos et évitant deux tentatives de la police pour nous prendre en souricière. La manif s’est terminée par une confrontation chauffée avec le SFPD devant des centaines de touristes sur la place Saint-Powell.

En rapportant ces faits, nous espérons rendre évident : que nous ne permettrons plus à la police (indépendamment de quelle insigne ils portent) afin de nous assassiner dans les rues. Quand ils tuent, nous répondrons avec vigueur. Ces deux manifs avec la révolte naissante dans Bayview ne sont qu’un début. Nous nous foutons de leurs tentatives de se justifier. Dans chacun de ces meurtres ils prétendent que leurs vies étaient en danger. Nous disons qu’ils mentent, mais honnêtement, on s’en fout de toute façon. Comme l’État a supprimé toute illusion qu’il existe de servir ou protéger les gens, nous pouvons voir clairement qu’ils n’existent que pour nous pousser dans les prisons et à nous abattre de sang froid. Deux simples dollars valent plus pour eux que nos vies. L’existence même de la police met en danger clairement chacun d’entre nous et nous ne serons pas en sécurité jusqu’à ce qu’ils soient détruits.

GUERRE À LA POLICE
GUERRE AU SYSTÈME BART
GUERRE AU SYSTÈME MUNI

Restez à l’écoute,

Certains anarchistes dans le Bay Area

 

lu sur le jura

Publié dans de part le monde

Commenter cet article