Quand No Pasaran demande le silence…

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

Après le groupe Salvador Segui de la FA qui soutenait l’opération militaire en Libye, voici un article non signé paru dans le bimestriel no 83 daté mai-juin 2011 du réseau de VPC No Pasaran … qui demande de « la sagesse » (!) et du « silence » (!) face à l’intervention militaire de l’OTAN en Libye.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1306685684.jpg

Appelant uniquement à l’application bien légaliste d’une directive sur la « protection temporaire » (!!) par les États européens qui vendent des armes à Khadafi et négociaient avec lui la rétention des migrants…

… et ignorant totalement des actions concrètes menées ici et contre les complices de guerres et d’exploitation.

Mailing, 29 mai 2011.

 

[Crapulerie] Quand un groupe parisien de la FA soutient une intervention militaire…

Seules trois lignes apparaissent sur le site fédéral :

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1306686163.png

Le texte est en « accès caché » [effacé depuis] sur le blog du Groupe parisien Salvador-Segui :

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1306686304.pnghttp://pix.toile-libre.org/upload/original/1306686327.png

Mailing du 22 mars – Billet du 23 mars 2011 sur le JL old school.

 

LIBYE, AUCUNE INTERVENTION MILITAIRE N’EST JUSTIFIÉE !
Communiqué de la Fédération anarchiste

La Fédération anarchiste condamne l’intervention des forces aériennes britannique, étatsunienne et française en Libye, sans pour autant soutenir la dictature de Khadafi. Pour elle, l’attachement des belligérants à la liberté des Libyens est en effet plus que suspect, il ressemble davantage à un souci très terre-à-terre de pouvoir continuer les affaires avec les successeurs de l’actuel régime, et de pouvoir se garantir l’approvisionnement en pétrole libyen en virant Khadafi sans toucher aux autres dictatures pétrolières où la révolte gronde aussi mais où les potentats sont plus sûrs et/ou mieux contrôlés. Est-il besoin de rappeler que ceux qui ont vendu les armes dont se sont servis les miliciens du tyran libyen sont les mêmes que ceux qui font parler la poudre depuis le 19 mars 2011 ? Faut-il rappeler que la France, s’agissant de la révolution tunisienne offrait récemment ses services répressifs à Ben Ali ? Ce sont ceux qui se font passer pour des libérateurs qui ont contribué des années durant au maintien de Khadafi au pouvoir, qui lui ont confié la gestion des flux migratoires en direction de l’Europe, ce dont il s’est acquitté avec zèle, qui ont d’autant plus commercé avec lui qu’il était devenu plus fréquentable après avoir renoncé à son programme nucléaire. Ce sont les mêmes qui, au prétexte de frapper l’ennemi, allongeront l’interminable liste des bavures militaires, pudiquement rebaptisées dégâts collatéraux, les travailleurs libyens n’ont pas besoin d’eux !

Arrêt immédiat de l’intervention !
Solidarité internationale avec tous les révoltés !

Fédération anarchiste, 22 mars 2011.

 

Publié dans antifa

Commenter cet article