[Poitiers] Mobilisation réussie contre les scathos intégristes de SOS Tout-Pourris

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com




Samedi 19 novembre, une quarantaine d’intégristes cathos (appelés par SOS Tout-Petits, tristement célèbres pour leurs commandos anti-IVG) ont donc perpetré à Poitiers, comme dans d’autres villes de France, un « rosaire » annuel… contre l’avortement et la contraception, assimilés à un « crime ». Devant une caméra de France 3*, un de ces intégristes a déclaré qu’il ne permettrait pas à sa propre fille, si elle était violée, d’avorter. Ambiance…

Face à un tel obscurantisme remettant en cause les droits des femmes, conquis de haute lutte, la police est venue en nombre. Mais pas pour interdire ces « prières de rue » (sort qu’elle semble ne réserver qu’aux musulmans). Bien au contraire, la police a permis aux intégristes scathos, qui disposaient pourtant d’un lieu de culte à deux mètres, de déverser leur venin sur la place publique à coups de mégaphone. Allant jusqu’à leur servir de service d’ordre, en repoussant fermement des contre-manifestants tout en permettant à une agitée du bénitier de leur rentrer dans le lard ; en filmant sans relâche, comme à son habitude, les contre-manifestantEs.

Le contre-rassemblement a pourtant été une réussite. Et pas qu’avec des « syndicalistes » et des « élus », comme l’affirme la presse quotidienne régionale, mais avec bon nombre de genTEs et de passantEs non encartéEs. Plus de deux cent tracts du groupe Pavillon Noir (Fédération Anarchiste 86) ont été diffusés en quelques minutes. Des livrets de chansons anticléricales ont aussi été distribués pour permettre à tout le monde de se joindre au récital paillard et athée d’une fanfare, avec entre autres chansons Le père Duchesne, Vocations ou L’abbé Morel. Des slogans sympathiques et rageurs ont été gueulés à la tronche des intégristes, qui ne s’entendaient plus prier : « A bas la calotte, vive la capote« , « Marie je jouis, Jésus je suce, Joseph je baise« , « La religion, c’est le cancer du fion« , « Fachos intégristes c’est vous les terroristes« , « Pour des mômes désirés pas pour des mômes violés, curés pédophiles hors de nos villes« , etc…

Image

Après une dernière prière, les scathos agenouillés devant un crucifix géant et une affiche de foetus ont finalement plié bagage… sous les huées de toutes celles et de tous ceux qui font face aux religieux, aux politicards et aux flics, pour les empêcher d’entraver notre droit à disposer librement de nos corps et de nos vies !

Ni Dieu, ni maître, ni ordre moral.

Groupe Pavillon Noir, FA 86, 20 novembre 2011

*reportage ici : http://poitou-charentes.france3.fr/info ... 29490.html

 

lu sur le blog de pavillon noir

Commenter cet article