[Perpignan] Un local pour la CNT 66

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

 

Occupation d’un local par la CNT 66

La CNT 66, appuyée par des sympathisants d’autres organisations et des individus a réquisitionné ce samedi 11 juin une école inoccupée au 13 rue des Troubadours pour y installer un local syndical.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308296218.jpg

Depuis 12 ans la CNT réclame à la mairie et au Conseil Général, l’octroi d’un local syndical sans aucune réponse favorable.

Elle entend entretenir ce lieu et y développer des actions syndicales et culturelles.

CNT 66, 11 juin 2011.

 

La CNT investit un local municipal vacant

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308294870.jpg

La CNT s'est « trouvé » un nouveau local.

Leur première demande date de 1998. Depuis lors, les membres de l’union syndicale de la Confédération nationale du travail (CNT 66) n’ont eu de cesse de réclamer à la mairie de Perpignan la mise à disposition d’un local syndical, « comme elle héberge déjà gratuitement sept autres unions syndicales ». En vain. « La mairie nous répondait qu’elle n’avait pas de locaux vacants à disposition… Or dernièrement, nous avons reçu un courrier de l’office public de l’habitat nous informant que le petit local que nous louons, à nos frais, à Saint-Mathieu, ne pouvait contenir plus de 19 personnes simultanément. Dans ce cas-là, ne pas nous attribuer de local syndical constitue une entrave, puisque cela empêche le développement de notre syndicat », expliquaient hier les membres de la CNT 66. Depuis quelques semaines, ils ont donc multiplié les sollicitations, allant jusqu’à afficher des banderoles lors du dernier conseil municipal, interpellant les élus d’opposition sur leur situation. « Nous avons été reçus par Suzy Simon-Nicaise — adjointe à la gestion du patrimoine immobilier, NDLR — qui nous a répété qu’aucun local n’était disponible. Du coup, puisque nous savions que l’école Pape-Carpentier était vide, nous avons décidé d’occuper les lieux. »

Hier matin, une vingtaine de syndicalistes a donc pris place dans les locaux désaffectés, et compte bien y établir son local officiel. Dès lundi, ils invitent leurs militants à venir les rejoindre à 20 heures pour la projection d’un film. « Et si la mairie y est opposée, qu’elle nous propose un autre local ! »

Leur presse (Barbara Gorrand, L’Indépendant), 12 juin 2011.

 

13, rue des Troubadours : Programme pour la semaine en cours

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308295513.jpg

Dimanche 12 juin à midi : Pique-nique dans la cour des Troubadours, au Numéro 13. Apportez vos carnets de chants.

Lundi 13 juin à 20h : Projection du film Remue-ménage, film contre la sous-traitance dans le monde du travail.

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308295963.jpg

Mercredi 15 juin à 15h : Nous invitons les personnes mobilisées par RESF devant le collège Jean Moulin pour la défense des élèves et familles menacés d’expulsion à venir prendre le café dans la cour des Troubadours.

De 15h30-18h : Permanence syndicale. Information sur les actions en cours contre la précarité dans l’Éducation Nationale.

Jeudi 16 juin de 17h30-19h : Répétition de la chorale « Voix libre » sans chef de chœur.

De 19h-19h30 : Rapide repas tiré du sac.

À19h30 : Projection du film Red, film culte réalisé en 1981 par Warren Beatty avec Warren Beatty, Diane Keaton et Jack Nicholson. Il s’agit de l’histoire réelle du journaliste militant syndicaliste révolutionnaire des IWW, John Reed, lorsqu’il rejoint la révolution russe. Ce journaliste est l’auteur de Dix jours qui ébranlèrent le monde (1919) ainsi que de La guerre des Balkans (1916) et Le Mexique insurgé (1914).

CNT 66, 13 juin 2011.

Commenter cet article