[notre-dame-des-Landes] Village autogéré sur la ZAD en juillet

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

 

À L’OCCASION DE LA TENUE EN FRANCE DU G8 ET DU G20, APPEL À CONVERGENCE DES LUTTES ANTICAPITALISTES LORS D’UN VILLAGE AUTOGÉRÉ, DU 11 JUILLET 2011 À LA FIN DU MOIS (AU MOINS !)


http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308666270.gif

 

POURQUOI CETTE MOBILISATION ?

La nocivité du capitalisme n’est plus à démontrer. Après des décennies d’analyses politiques   et de débats interminables nous savons combien ses effets sont violents, autant à l’égard des peuples que de leur environnement. Les « élites » économiques et politiques se sont arrangées pour instaurer et maintenir un système servant leurs intérêts. La machine est rodée. Elle se renforce et nous ressentons toujours plus la rage et le besoin de nous insurger contre ce monde qui ne nous correspond pas.

Notre lutte contre le capitalisme n’en est pas à ses débuts. Au-delà des actions locales et individuelles, ce combat a souvent pris la forme de nombreux rassemblements et campements internationaux contre le G8 et le G20. En parallèle de ces contre-sommets, partout en Europe la pratique des campements thématiques s’est développée : les camps No Border, les Camps Action Climat et aujourd’hui les campements de résistance.

Le constat tiré des contre-sommets nous a montré que la pression du temps et la répression nous gênaient dans la réalisation de nos objectifs. Depuis quelques temps, la volonté de sortir des schémas de luttes classiques émerge. Il nous faut utiliser des temporalités et des lieux différents que ceux décidés et utilisés par les gouvernements lors des contre-sommets. Nous souhaitons, surtout, sortir de la simple critique et nous concentrer sur la convergence internationale, l’échange et le partage de pratiques pour la solidification de nos réseaux.

C’est pour toutes ces raisons, et après un bilan critique des mobilisations passées, que les participant.es aux réunions de préparation des contre-sommets des G8 et G20 (Dijon, novembre 2010 et Paris, février et avril 2011), réuni.es dans un collectif informel, NoG2011, ont voulu changer les modes d’organisation et faire naître un projet qui soit quelque peu différent des contre-sommets ou des camps habituels.

Le premier temps de cette mobilisation, celui des actions décentralisées contre le G8, s’est déroulé les 26 et 27 mai 2011. Dans près d’une trentaine de villes et 6 pays différents, des actions ont exprimé notre refus de ce monde qu’ils prétendent nous imposer.

LE VILLAGE AUTOGÉRÉ, sur la ZAD, À PARTIR DU 11 JUILLET 2011

Y’a la construction d’un aéroport à empêcher peut-être ?
Ou pourquoi nous souhaitons lier la mobilisation internationale contre les G8/G20 en France à la lutte en cours sur la ZAD

La Zone À Defendre (ZAD)
Au nord de Nantes existe depuis 40 ans le projet de détruire 2000 ha de bocages pour construire un deuxième aéroport parfaitement inutile. L’objectif à terme est de bétonner toute la région, pour le plus grand profit des industriels ! Depuis le Camp Action Climat de 2009 un appel à occuper la zone a été lancé : de plus en plus nombreuses sont les personnes ayant répondu à cet appel et ont rejoint la lutte locale.

Le village doit pour nous être un moment de lien entre cette lutte locale et la lutte plus globale contre le capitalisme. À nous d’enrichir cette lutte, d’apprendre et d’échanger avec celleux qui la mènent. Au delà de l’expérience autogestionnaire, du vivre ensemble sans dieu ni maîtres, nous espérons contribuer à développer les infrastructures locales et inciter les personnes qui le souhaitent à y rester investies.

Par ailleurs ce village se veut aussi un « entre sommets ». Réaliser des actions décentralisées nous paraît important, pour autant pour en tirer des expériences nous avons besoin d’un temps collectif d’analyse de ce qui aura été entrepris. Le village permet ce temps de partage ainsi que la préparation collective de la mobilisation contre le G20 en novembre. En se dégageant de la nasse policière le village doit se donner de l’air ! En prenant du temps en plus on multiplie les possibilités d’ateliers, débats, échanges pratiques et théoriques. Par ailleurs en prenant le temps de se rencontrer, de construire des liens ensemble, on prépare aussi des mobilisations futures plus efficaces !

Enfin ce village sera un espace ouvert et festif, ou seront proposés concerts, espaces jeux et enfants et bien sûr cuisines collectives à prix libre et bars.

AGENDA :

1er au 8 juillet : semaine de préparation du village, récupération du matériel sur la ZAD

9 juillet : investissement du terrain pour le montage

11 juillet : ouverture officielle du village

Le centre de convergence du 1er au 11 juillet sera le squat l’Inter-Minables, à Nantes, au 117 route de Rennes. Venez nombreu.ses aider à finaliser le projet ! Le 9 juillet commencera le montage sur un terrain de la ZAD, pour ouvrir officiellement le 11 juillet. Projet collectif le village ne fonctionnera que collectivement, emparez-vous-en, amenez vos ateliers, préparez les débats qui vous tiennent à cœur, faites tourner l’info autour de vous !

POUR TOUT CONTACT

nog2011.noblogs.org

Publié dans Habiter le désert...

Commenter cet article