Le flic soupçonné de trafic de drogue, star de « Zone interdite »

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

Michel Neyret, capture d'écran de "Zone interdite" (M6).

Info signalée par un internauteLe directeur adjoint de la PJ de Lyon est suspecté d'être mêlé à un trafic de drogue international et d'avoir des liens avec le grand banditisme. Début septembre, il était pourtant le héros d'un numéro de « Zone interdite » sur M6. Ce flic à l'ancienne y affirmait sa détermination à lutter contre le banditisme.

Michel Neyret a été interpellé et mis en examen ce jeudi matin. Ce grand flic lyonnais est suspecté de corruption dans le cadre d'un trafic international de stupéfiants. Les enquêteurs auraient découvert des « liens entre le grand banditisme » et plusieurs policiers.

Selon une source syndicale, Michel Neyret est soupçonné d'avoir rétribué des informateurs avec le produit de saisies de drogue, mais également « aidé des malfaiteurs et fait revendre de la drogue pour son propre compte ».

L'enquête menée initialement par la Juridiction interrégionale spécialisée de Paris (JIRS) portait sur un trafic international de stupéfiants passant par l'Amérique du sud et impliquant des trafiquants français et italiens.

Le grand banditisme, c'était justement le thème de l'émission « Zone interdite », le 4 septembre. Et pour illustrer la difficile lutte de la police contre les gangsters, M6 avait notamment choisi… Michel Neyret. Ce flic à l'ancienne apparaît à plusieurs reprises dans le reportage, dont voici la bande-annonce (à partir de 30' », voir l'émission dans son intégralité).

 

 

Dans le reportage, devant un stock de fusils d'assaut saisis par les policiers, Michel Neyret explique ainsi que leur apparition dans les banlieues peut être interprétée comme « une déclaration de guerre ouverte aux services de police ».

« Pas d'états d'âme pour Michel Neyret »

C'est aussi lui qui conclut le reportage, dans le décor du palais de Justice de Lyon, en expliquant que les jeunes gangsters devront s'attendre à « une réponse policière forte ». Le commentaire de M6 sonne étrangement aujourd'hui :

« Pas d'états d'âme pour Michel Neyret. Plus que jamais, à chacun son camp : le banditisme d'un côté, de l'autre la loi et l'ordre. »

Michel Neyret avait aussi séduit le cinéma. Il a conseillé Olivier Marchal pour son prochain film, « Les Lyonnais ». Sur RTL, le cinéaste − lui-même ancien policier − a expliqué :

« Le bonhomme était un super-poulet, aimé et respecté de tous les flics de Lyon et de Paris […], avec des méthodes à l'ancienne qui ont prouvé leur efficacité. »

Illustration : Michel Neyret, capture d'écran de « Zone interdite » (M6).

 

lu sur rue 89

Publié dans insolite

Commenter cet article