"La justice ordonne le déblocage d'une usine que nous ne bloquons pas !"

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com


Sourires crispés du côté de l'intersyndicale, ce mercredi matin devant le site de la fonderie du Poitou aluminium : « Nous avons reçu de la présidente du TGI de Poitiers une ordonnance de déblocage du site que nous ne bloquons pas. Et nous allons prouver que nous ne le bloquons pas en laissant passer les trois cars que la direction du site vient d'affréter pour faire rentrer les non-grévistes. Après, on ne voit pas très bien ce qu'ils vont pouvoir faire à l'intérieur...»


 Finalement, ce ne sont pas trois cars qui rentreront mais un seul, à moitié rempli seulement. Une rentrée sous les huées des grévistes, bien sûr, mais sans violence. Où étaient passés les autres non-grévistes ? «Nous avons fait jouer notre droit de retrait. La direction veut nous envoyer au casse-pipe en organisant une nouvelle provocation. Seule une poignée d'agents de maîtrise a accepté de jouer ce jeu. Nous, on est solidaires avec les grévistes et pour le retour du dialogue quand le plan sera retiré. Si on ne fait pas grève, c'est seulement qu'on ne peut pas !»

 

lu dans leur presse locale (centre press )

Commenter cet article