L'amour vache du Kokollectif

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

 

Les membres du Kokollectif et de la compagnie La Scourba ont chanté « leur soutien et amour des banques » au pied... d'une banque, sur la place Notre-Dame. Action distraite mais pas discrète. Les membres du Kokollectif et de la compagnie La Scourba ont chanté « leur soutien et amour des banques » au pied... d'une banque, sur la place Notre-Dame. Action distraite mais pas discrète. - (dr)

Vive les banques, banques, banques, qui protègent notre argent et s'engraissent gentiment... », chanté en choeur sur l'air très connu du tube de Soeur Sourire « Dominique, nique, nique », avec cinq couplets à la gloire du « Dieu capital » a clos la toute première action distraite du Kokollectif poitevin, hier matin, sur la place Notre-Dame à Poitiers. Une vingtaine de membres du Kokollectif, habillés de blanc « en signe de pureté et de blanchiment » ont utilisé à l'envi second degré et métaphores en exhortant les passants à venir à se rouler dans la farine. Ce qu'ils n'ont pas hésité à faire eux-mêmes après avoir écouté en ponctuant de bêlements une pièce de théâtre écrite par la Cie La Scourba (basse-cour en verlan) sur l'affaire Bettencourt.

 

lu dans leur presse = la (pas si) nouvelle raie publique

Publié dans insolite

Commenter cet article