Grève des élèves

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com


Septembre arrive, avec comme chaque année l’évènement qui fait que tout rentre dans l’ordre, la rentrée scolaire.

Alors qu’elles étaient heureuses d’y être sorties des millions de personnes vont être obligées d’y (r)entrer, certaines pour la première fois, d’autres depuis déjà trop longtemps.

 

La rentrée avec ces angoisses et souffrances pour beaucoup.

 

Si ce n’était pas obligatoire [En fait la loi dit que c’est l’instruction qui est obligatoire (de 6 à 16 ans), c’est-à-dire que des parents peuvent instruire à la maison par exemple, mais en pratique tout le monde ou presque va à l’école. Obligatoire (presque) parce que même au delà de 16 ans on est amené à continuer à y aller car malheureusement il y a peu ou pas de moyens d’acquérir certains savoirs hors des institutions scolaires.], est ce que nous y rentrerions ? Est ce qu’on nous ferait subir les mêmes choses ? Si nous pouvions décider de ce que nous voudrions y faire est-ce que ça ressemblerait à çà ?

Et pourquoi on tient tant que ça à ce qu’on y rentre ?

Si l’école c’est pour nous enseigner à vivre dans ce monde, si pour y avoir sa place il faut apprendre à se soumettre à l’autorité de quelques personnes, à avaler des choses qui ne nous intéressent pas, à rester sagement assis.e, à fermer sa gueule, à demander l’autorisation pour tout, même pour aller aux toilettes, à penser qu’à soi pour pouvoir « réussir », à être infantilisé.es, à attendre que ça se passe parce qu’on s’emmerde… et ben en voyant ce que nous fait subir l’école, on se dit qu’il faudrait que ce monde change… Et l’école fait partie de ce monde.

Nous pourrions y décider de comment nous voulons apprendre et se transmettre des savoirs, nous pourrions décider de ne rien y faire, nous pourrions transformer ces lieux pour qu’on s’y sente bien, nous pourrions décider de faire tomber les murs, nous pourrions ne jamais y retourner…

Toutes les rentrées scolaires n’ont pas été une simple formalité. Celle, par exemple, de 1911 en Grande-Bretagne et en Irlande où peu après la rentrée, un mouvement de grève commencé spontanément dans quelques écoles se propagea sur tout le territoire en quelques jours. Ce sont des dizaines de milliers d’élèves qui manifestèrent leurs colères et leurs désirs de vie hors des murs.

Nous avons repris des textes qui rendent compte de cette rentrée 1911 sur le site Grève des élèves !!!, extrait : « Quelques jours après la rentrée de septembre 1911, les élèves des écoles municipales britanniques se mettaient en grève. De Dundee à Southampton en passant par Liverpool et Dublin, plus de 62 villes étaient touchées, particulièrement dans les secteurs industriels, les régions déshéritées et opprimées. Mouvement national qui dura quinze jours et prit une ampleur considérable ; selon les comptes-rendus de presse, ce sont “des centaines d’enfants qui défilèrent dans les rues” ; ailleurs, comme à Dundee ou Hull, “des milliers d’enfants défiant les autorités scolaires”… »

 

Ce site se veut aussi être un moyen de faire (re)connaître des luttes menées par des personnes scolarisées, ici ou ailleurs, contre l’école et le monde qui va avec.

On espère que les millions de personnes qui s’apprêtent à rentrer entre les murs des écoles puissent trouver dans ces luttes de la force et de l’imagination pour faire vivre les leurs !

 

Grève des élèvres !!!

 

lu sur le jura lib'

Commenter cet article