Châtellerault : Attroupement devant le commissariat après l’arrestation d’un jeune homme

Publié le par nidieuxnimaitrenpoitou.over-blog.com

Il était un peu plus de 17 heures mercredi après-midi lorsque la police est intervenue pour un début d’échauffourée devant le Monoprix, en centre-ville de Châtellerault.

À leur arrivée, les fonctionnaires ont fait face à une petite vingtaine de jeunes qui n’étaient visiblement pas venus faire leurs courses de Noël.

Selon les éléments recueillis, ces derniers, des mineurs, en voulaient à un membre de leur quartier qui s’était réfugié dans la grande surface et avait appelé au secours.

Arrêté mais pas placé en garde à vue

La rencontre entre les policiers et la bande de jeunes a été quelque peu houleuse.

Des noms d’oiseaux ont fusé. Les policiers ont voulu faire cesser ce qu’ils considéraient comme un trouble à l’ordre public.

Ils ont interpellé un des jeunes Châtelleraudais, qui vociférait plus que les autres. Cette personne a été emmenée au poste de police pour y être entendue. Mais elle n’a pas été placée en garde à vue.

Pendant son audition, les autres jeunes, mécontents de l’arrestation de leur copain, se sont rassemblés devant les grilles du commissariat, rue Hilaire-Gilbert.

D’après plusieurs témoignages, ils sont venus avec des amies ainsi que des enfants de 5 à 6 ans. Ils ont exigé qu’on « libère » leur camarade.

Remis à ses parents

Pour calmer les esprits, le patron du commissariat de Châtellerault — le commandant en personne — est sorti pour parler avec le groupe de manifestants.

Au final, le jeune homme arrêté a été laissé libre à l’issue de sa simple audition et remis à ses parents. Tout est rentré dans l’ordre.

Leur presse (Denys Fretier, La Nouvelle République), 23 décembre 2011.

 

lu sur le jura libertaire

Publié dans surveiller et punir

Commenter cet article